Une Belladone d’hiver

Après 2 bons mois d’absences sur le blog dues à 4 semaines de vacances, une révision de machine à coudre, me voici de retour avec une Belladone pour l’hiver.

Belladone d’hiver est un bien grand mot, elle est juste faite dans un superbe tissu épais Paul & Joe trouvé sur un marché.

Je voulais embellir ma Belladone, j’ai mis un passepoil aux poches ainsi que du biais caché dans le dos, aux emmanchures et au col.

Voici le résultat avec la tête en plus

De cote

De Dos

Voilà, une belladone d’hiver ou il il faudra mettre une tee short à manches longues pour affronter l’hier.

Conclusion :

  • Tissu très beau, mais qui s’effiloche beaucoup.
  • J’ai voulu mettre de biais caché pour le côté esthétique et au final ce n’est pas une bonne idée car le tissu est lourd et avec le biais argent cela a ajouter une rigidité au losange du dos qui fait que cela s’ouvre et ce n’est pas très joli. J’ai essayé de compenser lors de la pose de la fermeture éclair que j’ai cousue/décousue X fois, mais j’ai toujours ce côté rigide
  • Le tissu étant fragile, après le 1er lavage j’ai une emmanchure que c’est effiloché, donc il a fallu jouer avec mon ami le découvite, refaire un point droit, puis j’ai sécurisé au point zigzag. Conclusion de tout cela, même si tout est surjeter, je vais maintenant repasser un point zigzag en début et fin de surjet histoire de ne plus avoir ces déconvenues

Ma Belladone

Moi aussi j’ai craqué, j’ai acheté un patron de chez Deer and Doe

Une robe très chic en unie mais très printanière avec une tissu Coquelicot rouge PETIT PAN

Voila ma Belladone, bon il faudra attendre pour me voir dedans car il ne fait pas encore assez chaud

De face

De dos

Conclusion:

Super robe, elle tombe parfaitement, la il faut me croire, explication parfaite au niveau du patron. J’ai pris un cours de couture spécial pour poser la fermeture éclair de maniere parfaite et au final apres deux essai ratée, je l’ai posé a ma maniere, visible soit mais le raccord ceinture est parfait

Maintenant il n’y a plus qu’a attendre le soleil